Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Le Futuroboscope !

par Simon Bourlet

NOUVEAUTÉ

Samedi 07 janvier 2006 - 13:55


ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions

Nous en savons désormais un peu plus sur la nouveauté-phare du Futuroscope de cette année : Danse avec les Robots. (Pour ceux qui n'auraient pas suivi les premiers épisodes de cette exclusivité, rendez-vous dans notre dossier publié en janvier et septembre 2005. )

Qu'on se le dise, le Futuroscope qualifiera désormais l'attraction Danse avec les Robots d' "attraction-spectacle". Un spectacle qui met en scène 10 bras-robots de 7 mètres de haut dans une étonnante chorégraphie signée Kamel Ouali, le Monsieur Danse de la Star Academy française et degrandes comédies musicales à succès. Le Futuroscope s'est judicieusement offert la marque Kamel Ouali, et l'intérêt des médias ne devrait pas tarder à se faire sentir pour l'actualité de l'artiste, et par conséquent pourcelle du Futuroscope.

© ©


Pour la conception du bâtiment, le Futuroscope ne dérogeant pas à son traditionnel look a fait appel à l'architecte Denis Laming, un fidèle, puisqu'on lui doit la quasi-totalité des bâtiments duFuturoscope, dont le célèbre cristal Kinémax. La bâtisse sera toute en transparence, et évoquera la forme d'une enclume.

©


Une attraction de cette taille se devait d'avoir le sacrosaint préshow. Conçu sur la base d'un "parcours d'initiation aux relations hommes/robots", il donnera du sens à l'attraction sur un mode ludique et intéractif. Il mettra en perspective l'attraction comme incarnation de l'évolution de la robotique et préparera le visiteur à l'attraction.

En guise defile d'attente donc, un parcours ludique et éducatif en 3 actes avant le 4ème acte du parcours spectacle.

- L'acte 1 évoquera l'origine des robots depuis les années 50, à la fois créatures mythiques, héros de science, de série B, incarnations d'une force surhumaine et absolue, et jouets mécaniques.
- L'acte 2 plongera le visiteur dans les années 1970 à 1990 où le robot était tout à tour ami dans La Guerre des Etoiles, sauveur dans Terminator.
- L'acte 3 est celui du présent et du futur, où les robots deviennent de plus en plus familiers et ludiques. Ils se mettent au service de l'homme dans de nombreux domaines.

© Sébstien Czaja - Futuroscope 2006


Puis vient la salle tant attendue, où les 10 robots sont prêts à embarquer 20 passagers, deux pour chaque bras. Surplombant la salle, un tube-écran de 33 mètres de long diffuse 5 clips de Kamel Ouali et de ses 10 danseurs. Les chorégraphies diffusées et celles de robots auront 5 thèmes différents : Didi (Chab Khaled) , Le p'tit bal perdu (valse de Bourvil), Staying Alive (Bee Gees), La Bamba (Latino), I love Rock'n Roll (Britney Spears). Pour les visiteurs moins téméraires, la passerelle aérienneleur permet d'admirer le spectacle : elle est un élément central de décoration, un objet design qui donne un sentiment de légéreté.

© Sébstien Czaja - Futuroscope 2006


En 2006, avec l'étonnant spectacle-attraction Danse avec les Robots, le Futuroscope a choisi le thème des robots pour donner aux visiteurs des clés de compréhension sur le monde en devenir. «Il nous appartient, et particulièrement à nos enfants, d'apprivoiser les technologies du futur aujourd'hui, pour mieux appréhender leurs interactions avec l'homme, demain», souligne Dominique Hummel, Président du Directoire du Parc du Futuroscope.

Danse avec les Robots estune attraction-spectacle de 7 millions d'euros investis par le Département de la Vienne, mais une attraction à sensations quand même. A tel point que le concept semble encore effrayer quelque peu le Futuroscope, toujours soucieux de donner des explications et de se justifier, là où finalement le visiteur lambda ne l'attend pas. Ainsi, au Futuroscope, si la danse est associée aux robots, c'est parceque la danse transcende la peur de la machine, et qu'elle rend le sujet plus "léger", que la qualité artistique du spectacle humanise les machines : la danse est purement humaine. On a connu plus effrayant que ces robots-là...

Mais ne boudons pas notre plaisir face à une telle attraction et au thème passionnant qu'est la robotique, avec tout l'imaginaire que cela peut susciter. De l'imaginaire il en sera justement question avec le nouveau spectacle nocturne La Forêt des Rêves, conçu par Skertzo, société qui a illuminé et colorisé de nombreux monuments et cathédralesen France et à l'étranger. Une débauche d'effets visuels et pyrotechniques à partir du 4 février 2006, date de réouverture du Futuroscope.

La fôret des Rêves. © Skertzo - Futuroscope 2006 Le seigneur du Ring. © TEX Animation - Futuroscope 2006


Le Seigneur du Ring projeté à l'Imax 3D, révélera tout de l'art de l'animation en 3D dont le héros n'est autre qu'un boxer gringalé, prêt à remporter le match de boxe du siècle !

Contrairement à ce que nous vous avions indiqué dans notre dossier de Septembre 2005, le film Magnificient Desolation produit par la Nasa ne peut pas être projeté pour cette saison. Le Solido (Omnimax 3D) continuera à projeter le très réussifilm Space Station 3D.

L'odyssée sibérienne sera la nouvelle exposition photos du parc présentée par Gaz de France. 80 photographies retraceront l'expéditionde Nicolas Vanier à travers la Russie, des rives du lac Baïkal à la place rouge de Moscou.

Et pour les plus jeunes, un parcours ludique et éducatif, toujours sur la thématique des robots, mais avec desapplications toute biologiques, puisqu'ilest questiond'illustrer le comportementde certaines espèces animales: les organes deviennent engrenages et les cerveaux deviennent ordinateurs. Passionnant.

Le Zoo des Robots. ©


Le Futuroscope reviendra sur vos écrans à partir de la mi-mars avec un spot télévisé où l'on verra apparaître nos robots-danseurs. Futuroscope.com proposera dans quelques jours un mini-site internetdédié à l'attraction.

Pour 2006, le Futuroscope a donc plus d'un tour dans son sac, et semble emprunter unethématique plus populaire dans le sens noble du terme, tout en conservant sa particularité de ne pas faire "comme les autres". Une stratégie gagnante depuis quelques années.

Et avec une grande impatience,on sedemande légitimement ce que nous réserve le futur du Futuroscope !
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2021
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales