-
Lasertag : un phénomène à la vitesse lumière.

«Nouvelle tendance : de nombreux investisseurs étrangers s'intéressent à notre concept.»


Entretien avec Sylvain Houeix, responsable du développement du groupe LaserGameEvolution (LGE), propriétaire de la marque LaserGame, LaserGame Evolution.

ParkOtheK : LaserGame Evolution a ouvert le premier centre de laser-tags en France, sous le nom de LaserGame. Quelle a été l'évolution du groupe jusqu'à présent ?

©

Sylvain Houeix : Messieurs Patrick et Louis Fournier, père et fils, ont ouvert le premier labyrinthe de jeu laser dans un local à Grenoble en 1996 avec un matériel presque "artisanal". Trois ans plus tard, la société s'offre les services d'un électronicien qui développe un matériel plus professionnel ; d'autres salles dans d'autres villes ouvrent. Puis LaserGame Evolution lance sa propre licence en 1998 qui se caractérise par une location du matériel de jeu aux exploitants. En 2001, le réseau compte alors une douzaine de salles à l'époque. Aujourd'hui, le groupe LGE en France c'est 15 salles de jeu LaserGame, 30 salles LaserGame Evolution et 15 ans d'histoire en Recherche et Développement.

©

ParkOtheK : Quels sont les points forts du réseau LGE ?

Sylvain Houeix : Tout d'abord, les innovations technologiques : nous avons été les premiers en France à mettre au point la technologie de tir 100% laser. Le joueur vise et tire grâce à un rayon laser, l'information liée à l'identité du joueur est véhiculée par le laser. C'est le "laser qui touche", l'action est rendue plus ludique.

Nos plastrons et nos pistolets sont rembourés pour répondre à une attitude de jeu plus "latine", moins disciplinée que pour un public anglo-saxon : le public court dans nos salles même quand c'est interdit, ce comportement de jeu est donc parfaitement intégré sur nos installations et nos équipements.

Nos centres ont pour la plupart plusieurs salles de jeu pour des raisons de rentabilité, mais également pour des raisons de convivialité. Nous ne mélangeons jamais les groupes dans une même salle, il ne faut pas choquer la mère de famille qui amène ses enfants qui pourraient se trouver à jouer avec plus grands qu'eux. C'est pour cela que les parties se font sur réservations, entre amis ou en familles.

© © © ©

ParkOtheK : Quels sont les investissements pour ouvrir un LaserGame ? Quels profils ont vos franchisés ?

Les droits d'entrée s'élèvent à 15.000 euros H.T., les frais d'investissement en matériel et bâtiment varient de 150.000 à 300.000 euros selon la taille du centre. Nos franchisés viennent d'horizons différents :
- les anciens joueurs qui cherchent un projet professionnel.
- des anciens de la grande distribution : le laser-tag est une vraie "récréation pour eux.
- d'autres personnes en phase de réorientation
- et depuis quelques années, une nouvelle tendance : des investisseurs privés chinois, turques, belges, espagnols s'intéressent à notre concept.

Ces ouvertures à l'étranger demandent une certaine adaptation culturelle : par exemple, nouspourrions développernos salles d'accueil autour de la thématique du salon de thé pour les pays du Maghreb qui sont aussi demandeurs de notre concept.

© © ©

ParkOtheK : Quel type de clientèle attirez-vous ?

©

La cible globale demeure les jeunes de 8 à 25 ans. Parmi eux, on distingue plusieurs types de joueurs "passionnés" :
- le "membre", intéressé par le jeu, il aime jouer.
- l''adhérent", plus mordu, a droit à une séance d'entraînement par semaine que nous organisons lors de temps morts comme le lundi après-midi et le dimanche soir. Les adhérents s'organisent autour de fédérations et participent à des championnats régionaux qui se déroulent dans quelques unes de nos salles de jeu.

L'accueil des groupes de type centre de loisirs, centre aéré, représente une grande part de notre activité : ils peuvent réserver jusqu'à 1 mois en avance. Nos salles sont aussi accessibles aux personnes handicapées.

Même si notre coeur de cible reste les 8-25 ans, on observe que la tranche 25-40 ans fréquente de plus en plus nos salles de jeu. C'est un public qui n'a pas eu accès aux jeux vidéo étant plus jeune et qui est à la recherche de sorties saines entre amis. La fréquentation par cette tranche d'âge est également entretenue par le fait que leurs comités d'entreprise organisent de plus en plus souvent des rencontres dans nos salles. Les enterrements de vie de célibataire ont aussi la côte depuis quelques années ! Enfin, nos centres LGEvolutionreprésentent une alternative aux restaurants type fast-food pour l'organisation d'anniversaires enfants : à partir de 9-10 ans, on devient un "grand" et on souhaite un peu changer d'univers...

ParkOtheK : comment a évolué le matériel de jeu développé par votre société ?

Nous en sommes à la deuxième génération : le nombre de cibles sur les plastrons a été augmenté, l'ergonomie est améliorée, et le software a évolué. Il est désormais capable outre de générer des scénarios et des missions à accomplir, de dresser un suivi clientèle précis, de leur adresser des promotions, le tout relié sur l'ensemble du territoire national.

Les autres nouveautés à venir concernent du matériel à technologie optique permettant de créer des cibles multi-fonctions (mines, ou captures de drapeau par exemple). Pour fin 2007, nous avons développé un concept autour de la thématique du sport : on pourra y jouer en duel, faire du sprint ou bien encore jouer au squash, le tout orchestré par notre technologie laser.

Propos recueillis par
Simon Bourlet

Plus d'informations sur Laser Game Evolution :
Site officiel du réseau : http://www.lasergame-evolution.com/ et http://www.lasergame.fr/

Attention : le site Laser-Game.com n'est pas un site officiel du Groupe LGE.
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2019
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales