-
Le Grand Historique des Montagnes Russes.
Roller coasters, Montagnes Russes, Grand 8... des noms qui évoquent sensations et frissons, à bord de monstres d'acier et de bois. Depuis une quarantaine d'année, la technologie et les nouveaux matériaux ont permis de repousser les limites de la hauteur et de la vitesse. Mais ces fameuses montagnes ont eu leur heure de gloire bien avant notre époque. Retour sur 400 ans de vitesse et d' "air-times"...

Les "Montagnes Russes" (1500-1800).



La forme primitive.



Les pentes glacées russes (XV° siècle)
Les pentes glacées russes (XV° siècle)
©


Chaque histoire a un commencement, et la plupart des historiens s'accordent à dire que les origines des montagnes russes remontent aux toboggans glacés russes. Ces pentes sont apparues pour la première fois en Russie au XVI° siècle, et une forte concentration de ces installations pouvaient se trouver aux environs de Saint-Petersbourg. Les fondations étaient en bois, et une fine couche de glace recouvrait la surface. Les courageux grimpaient les escaliers au dos de la descente, et se laissaient glisser sur une pente inclinée de 50°. Et ils remontaient les escaliers d'une seconde descente qui était positionnée parallèmenent et dans le sens contraire de la première. Tout ceci à bord de sièges en osier !"Tandis que vous glissez le long de la piste, une sorte d'ivresse légère s'empare de vos sens, ce qui est absolument délicieux"pouvait-on lire à l'époque dans certains journaux.

©



Les constructions dominant souvent les pâtés de maison, on les surnomma rapidement les "Montagnes Volantes". La glisse remporta la faveur de la haute société russe, si bien que quelques installations étaient richement décorées afin de proposer un divertissement "taillé sur mesure". On raconte que Catherine la Grande était une "fan" des sensations que pouvaient fournir les pentes glacées, et qu'elle même en fît construire quelques exemplaires dans sa propriété. Durant la saison hivernale, des pentes étaient bâties entre 20 et 25 mètres de haut, s'étirant sur une largeur de 30 mètres. Elles permettaient plusieurs descentes à la fois.


Des roues et des hommes...



Si tout le monde est d'accord pour dire que c'est en Russie que sont apparues les premières "montagnes russes", les avis divergent sur l'origine de la forme moderne de ces attractions. En effet, c´estl'ajout de roues sur les véhicules de transport qui marquera une avancée technologique primordiale. On dit qu'un membre de famille du Tsar demanda à ce que l'on change la conception des installations afin de pouvoir profiter des pentes tout au long de l'année. Des roues ont été ajoutées, et la première montagne russe était née. Une autre version rapporte que c'est dans les Jardins d'Orienbaum à Saint Petersbourg que les roues ont été ajoutées. L'attraction a été mise au point en 1784 : elle présentait des chariots ondulant le long de collines, guidés par une piste cannelées. D'autres historiens affirment que ce sont les Français qui ont ajouté des roues.

Devant le succès grandissant des pentes glacées de Russie, les installations ont été amenées à Paris, et c'est sous le nom de "Montagnes russes" en 1804 qu'appaissent les premières attractions avec roues. Cependant, peu d'attention était apportée à la sécurité. Et aussi étrange que cela puisse paraître, les accidents souvent provoqués par une sortie de piste ont attisé la curiosité des badauds et augmenté l'affluence sur les montagnes russes. A ce moment là, les amateurs de sensations fortes ont eu une nouvelle raison-d'être.

Treize années ont passé, et nous nous retrouvons en 1817. Deux coasters ont été construits à Paris : Les Montagnes Russes de Belleville (l'origine du nom français pour désigner les rollers coasters) et les Promenades Aériennes. Les deux présentaient pour la première fois des voitures attachées à la voie par un ingénieux système que l'on retrouve encore de nos jours : les essieux de chaque wagon glissent dans une rainure creusée tout le long de la voie, sur les côtés. Ce système est l'équivalent de la configuration dit "en guidage maintenu" utilisée de nos jours sur la quasi-totalité des montagnes russes.

Système moderne existant sur une montagne russe en bois,
Système moderne existant sur une montagne russe en bois,
©


Les promenades aériennes.
Les promenades aériennes.
©

Les Montagnes russes de Belleville
Les Montagnes russes de Belleville
©

Les Montagnes russes de Belleville présentaient deux voies parallèles, avec une tour servant pour monter au sommet de chacune des pistes. Les Promenades Aériennes, elles, avaient un parcours en forme de coeur, constitué de deux voies, disposées symétriquement de part et d'autre d'une tour centrale. Les deux voies se rejoignaient en bas, puis remontaient parallèlement au sommet de la tour. Plus tard, des câbles tracteront les wagonnets au sommet de l'installation. La montagne russe moderne était née !


Déjà la tête en bas !



Il en fallait encore plus pour augmenter l'adrénaline des badauds en manque de sensations ! La première montagne russe à looping a ouvert dans les jardins Fracasti à Paris. La descente était haute de 13 mètres, et présentait un looping de 4 mètres de diamètre. Les premiers tests étaient effectués avec toute sorte de choses (objets, animaux), avant que les hommes puissent y monter. Le parcours était simple : l'amateur de sensations fortes descendait le long d'une pente à bord d'une petite voiture, puis venait le looping, constitué d'un petit cercle métallique.

Le premier looping aux jardins Fracasti de Paris. ©


"Aujourd'hui a été testé pour la première fois en France le seul "Chemin de Fer Centrifuge". Il a été importé d'Angleterre. Les Anglais, eux, ont une réplique à beaucoup plus petite échelle, car leur boucle ne mesure que 2 mètres de diamètre." Extrait d'un journal de l'époque. (1846)Cette attraction fut à la mode pendant 20 ans. Un autre "Chemin de Fer Centrifuge" fut construit au Cirque Napoléon, mais suite à un accident lors de la phase de test, l'attraction ferma très vite. Plusieurs années passèrent, jusqu'à ce qu'un homme du nom de LaMarcus Thompson crééa la première montagne russe aux Etats-Unis, et révolutionna l'industrie des loisirs pour toujours.

Simon BOURLET

Remerciements aux sites Ultimaterollercoaster et Britannica.com pour les documents iconographiques.

-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2018
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales