-
Futuroscope : 2008 sera sauvage !
En 2008, une grande ménagerie virtuelle débarquera au Futuroscope de Poitiers. Vous avez toujours rêvé de caresser un Baboukari, un Tortunausore, ou bien une pieuvre-singe ? Dès avril 2008, vous pourrez expérimenter un grand safari futuriste dans une toute nouvelle expérience technologique unique au monde imaginée par le Futuroscope. ParkOtheK vous en révèle en avant-première son contenu. Chaussez votre chapeau d'aventurier, et attrapez votre paire de jumelles, le voyage promet d’être … sauvage !

Une aventure sauvage.



©

En 2008, la nouvelle attraction du Futuroscope baptisée « Les Animaux du Futur » fera appel à une technologie dite de « réalité augmentée ». Le principe : incruster dans des décors bien réels des animaux virtuels en 3D qui vont réagir en direct au comportement des visiteurs.

Les explorateurs d'un nouveau genre seront équipés de jumelles 3D sophistiquées et d’un capteur dans la main. Ils embarqueront à bord de véhicules de 12 places et évolueront dans 4 décors différents où seront présentées au minimum trois espèces d'animaux du futur par tableau : Baboukari, Tortunausore, pieuvre-singe, scarabée cracheur de feu, calmar arc-en-ciel, argentide, suceur-sauteur vont prendre vie en direct, et les visiteurs pourront par exemple leur jeter un fruit virtuel apparu dans leur main et suivi par le capteur. Ici, pas d'interdiction de nourrir les animaux !

Chaque wagon disposera de son propre système informatique de réalité augmentée qui traitera les informations reçues (position des lunettes, des capteurs, et flux vidéo disponible) et diffusera les séquences adéquates dans chaque lunette.

Application japonaise, HITACHI.
Application japonaise, HITACHI.
©

Du virtuel bien réel.



La réalité augmentée rend possible la superposition de l'image d'un modèle virtuel 3D ou 2D sur une image de la réalité et ceci en temps réel. Ce concept vise à accroître notre perception du monde réel, en incrustant de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d'images. Ses applications sont multiples et touchent de plus en plus de domaines : jeux vidéo, cinéma et télévision, industries, médical, etc.

Le principe du sytème informatique en temps réel se décompose en 3 principales opérations :
- Il capte les flux vidéo et la position des lunettes.
- Il "augmente" le flux vidéo avec l'animation des animaux virtuels selon la position des lunettes.
- Il restitue le flux vidéo augmenté (incluant les animaux virtuels) au travers des lunettes.

Application japonaise, HITACHI.
Application japonaise, HITACHI.
©

©


Cette technologie est développée au Futuroscope par la société française Total Immersion. "A raison d'une image tous les 2/100e de seconde, la réalité augmentée est possible aujourd'hui grâce aux progrès des processeurs informatiques", explique Dominique Hummel, le président du directoire du Futuroscope. "Elle modifie une nouvelle fois la relation entre l'homme et l'attraction, en mêlant interaction et immersion. Le visiteur fait littéralement partie prenante de l'action. Tout comme l'ingénieur en automobile qui conçoit les pièces d'un véhicule ou les sapeurs-pompiers qui s'entraînent à des interventions en milieu hostile. C'est révolutionnaire et c'est déjà chez nous !".

L'attraction les Animaux du Futur s'inspire d'un pavillon de l'exposition universelle d'Aichi au Japon en 2005, développé et présenté par le groupe japonais Hitachi fabricant de semi-conducteurs. « Nature Contact » offrait une expérience du même genre à la rencontre d'espèces rares ou menacées et faisait partie des pavillons les plus plébiscités de l'exposition. En outre, les visiteurs avaient la possibilité de rapporter une photo-souvenir de leur expédition entourés par quelques uns des animaux rencontrés lors de leur safari virtuel...

Le pavillon Hitachi de l'exposition universelle d'Haichi en 2005 au Japon s'inspirait déjà de la réalité augmentée.
Le pavillon Hitachi de l'exposition universelle d'Haichi en 2005 au Japon s'inspirait déjà de la réalité augmentée.
©
©

Retour vers le futur.



Le scénario de l'attraction repose sur l'adaptation d'une série documentaire-fiction « The Future is Wild ». Ce documentaire coproduit par la télévision allemande et autrichienne en 2003 se décompose en 13 épisodes et s'est décliné en de nombreux DVD et livres à succès.

A la découverte des Tortunausaures.
A la découverte des Tortunausaures.
©

Le concept de la série et de l'attraction du Futuroscope, est d'imaginer l'évolution du monde et de ses habitants sans la présence dominatrice de l'Homme. Au regard des différentes évolutions de la planète, des géologues prévoient les mouvements des continents. Des climatologues ont imaginé ce que seraient les plantes et les écosystèmes des paysages du futur. Des biologistes ont déterminé les styles de vie des nouvelles espèces d'animaux et proposent aux visiteurs de les découvrir au fil de 4 tableaux interactifs et immersifs.

Rencontre avec un Baboukari.
Rencontre avec un Baboukari.
©
Sous les mers du futur (argentides).
Sous les mers du futur (argentides).
©

Sous les mers du futur (argentides).Les wagons se déplaceront au coeur de 4 environnements différents : la jungle, la mer, le désert et les pôles. Les représentations des animaux du futur seront purement imaginaires, mais basées sur des théories bien scientifiques.

© Les environnements des Animaux du Futur.
Les environnements des Animaux du Futur.
©
©

Les environnements des Animaux du Futur.En outre, un post-show de 200 m² conçu en collaboration avec le Muséum d'Histoire Naturelle sensibilisera les visiteurs aux théories de l'évolution à travers trois animaux le long d' un parcours d'un quart d'heure accompagné par Jamy, présentateur de l'émission éducative "C'est pas sorcier" sur France 3.

Le nouveau bâtiment est signé Denis Laming, architecte du Futuroscope. © Le nouveau bâtiment est signé Denis Laming, architecte du Futuroscope. ©

Les Animaux du Futur en bref.



©

Liens à visiter.



Site officiel Futuroscope : http://www.futuroscope.com/
Blog officiel Les Animaux du Futur : http://www.lesanimauxdufutur.com/
Site du docu-fiction The Future is Wild : http://www.thefutureiswild.com/

Vidéo de la bande annonce du docu-fiction The Future is Wild dont s'inspirera l'attraction du Futuroscope :




Présentation de la réalité augmentée par Total Immersion (en anglais, mais avec l'accent français !) :




Visuels tous droits réservés Futuroscope, The Future is Wild, Hitachi.



Simon Bourlet
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2019
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales