Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Star Tours fait ses adieux.

par Simon Bourlet

PROJET

Dimanche 22 août 2010 - 16:36


Inauguré en 1986, et présent dans 4 parcs Disney sur la planète, Star Tours tire sa révérence cette année.

Inauguré en 1986, et présent dans 4 parcs Disney sur la planète, Star Tours tire sa révérence cette année.

© Disney/Lucasfilm

© Disney/Lucasfilm

ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions - Nouveautes 2011

Après 23 ans de bons et loyaux services, l'attraction Star Tours à Disneyland en Californie a fermé ses portes le 27 juillet dernier. Sa copie à Walt Disney World en Floride en fera de même le 7 septembre prochain. L'agence de voyages Star Tours a inlassablement transporté des touristes à destination d'Endor à bord de vaisseaux Starspeeders, en réalité des simulateurs inspirés du génie militaire. Que les touristes en manque d'Espace se rassurent : Star Tours ajoutera de nouvelles destinations à son catalogue de voyages dès 2011 !

Les licences cinématographiques ayant la côte dans les parcs de loisirs - voir l'effet magique d'Harry Potter sur la fréquentation d'Universal Studios en Floride par exemple - Disney aurait bien tort de ne pas dépoussiérer ses vieilles recettes à succès. Les 6 films de la saga Star Wars ont rapporté depuis le premier épisode en 1977 plus de 5.5 milliards de dollars de recettes à leur producteur, sans compter les 9 milliards issus de la vente de produits dérivés, dont George Lucas a été le précurseur à Hollywood. Inauguré en 1986, Star Tours fut la première attraction d'un parc Disney à utiliser des personnages inspirés d'une production cinématographique étrangère à l'univers Disney.

La saga terminée en 2005, l'Empire Star Wars trouve désormais sa pérennité dans une multitude de produits sous licence que s'arrachent les fans, des événements commémoratifs, des conventions de fans, des ré-éditions DVD et des rediffusions télévisuelles. La suite de l'attraction participe à cette logique. « Star Tours II », a été annoncé en grande pompe en Janvier dernier, lors d'une convention de fans Disney -la D23- dont l'adhésion coûte entre 35 et 75 $. Les fans de StarWars ont pu faire leurs adieux à Star Tours samedi dernier à Disney's Hollywood Studios en Floride, lors d'une grande fête orchestrée par Disney - avec spectacles Star Wars, discothèque de l'Etoile Noire, et un grand feu d'artifice final.

© Micechat.com
© Micechat.com
Modèle réduit du nouveau Starspeeder.
Modèle réduit du nouveau Starspeeder.
© Disney/Lucasfilm
© Disney/Lucasfilm


Star Tours II sera équipé d'une projection haute-définition 3D, de nouvelles bases de simulateurs, et de nouveaux effets spéciaux « 4D ». Les rumeurs parlent également de plusieurs destinations de voyages possibles, donc de plusieurs films aux scénarios différents. Un court extrait a été dévoilé lors de l'Expo D23 en Janvier dernier, montrant une scène de course de Podracers, similaire à celle du film Star Wars Episode 1 : la Menace Fantôme.



Un Starspeeder 1000 pris dans une course de Podracers.
Un Starspeeder 1000 pris dans une course de Podracers.
© Disney/Lucasfilm
© Disney/Lucasfilm


Disney distille de nouvelles informations au fil des semaines, dont une parodie de vidéo promotionnelle touristique qui sera diffusée dans la file d'attente avant l'embarquement. On y découvre les planètes de Endor, Bespin, et Alderaan. Disney n'a cependant toujours pas précisé si ces destinations feraient partie du ou des nouveaux films présentés dans les simulateurs.




L'ouverture de Star Tours II est prévue dans les parcs américains dans le courant de l'année 2011. Pendant ce temps, Star Tours ancienne génération continuera de desservir la planète d'Endor à Disneyland Paris et à Tokyo Disneyland, avant de vraisemblablement connaître le même sort quelques mois plus tard.
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2019
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales