Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Compagnie des Alpes, résultats en baisse pour les parcs.

par Jonathan Lutaster

ECONOMIE

Lundi 02 août 2010 - 19:08


©

©

ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions

A lire sur le même sujet
> Compagnie des Alpes : résultats en progression.
> Futuroscope : vers une ouverture de capital ?
La Compagnie des Alpes vient de publier son résultat d'activité pour les 9 mois précédents. Le chiffre d'affaires consolidé au 30 juin 2010 du Groupe CDA s'établit à 464,6 M d'euros, en progression de 6,1% à périmètre réel retraité. A périmètre comparable, le chiffre d'affaires recule de -2%. Retraitées des effets de la fermeture pour rénovation de l'Aqualibi, les évolutions de chiffre d'affaires sont respectivement de +6,5% et -1,7%.

Après la légère augmentation du résultat pour l'exercice 2009 par rapport à 2008, la branche parcs de loisirs a réalisé un chiffre d'affaires de 107 millions d'euros pour trois premiers trimestres de l'exercice 2010. Soit -6,1% par rapport à l'exercice 2009 (à périmètre comparable), dont le CA s'établissait à 114,1 millions d'euros.

L'Aqualibi tire les chiffres vers le bas

La fermeture pour rénovation de l'Aqualibi pénalise les résultats du pôle belge du groupe (Bellewarde + Walibi + Aqualibi). L'Aqualibi est fermé depuis le début de l'année pour rénovation, et ce pendant 18 mois. Le parc aquatique réalise environ 300.000 entrées par an. Résultat, le troisième trimestre qui représente environ 30% de l'activité annuelle, s'est soldé par une baisse du chiffre d'affaires des parcs de loisirs. Si on exclu l'Aqualibi du résultat de la division parc, sur les trois premiers trimestres de l'exercice, le chiffre d'affaires des parcs de loisirs baisse de -4,8% au lieu de 6,1%. Et la fréquentation diminue de -6,1%, tandis que la dépense moyenne par visiteur progresse de +1,4%.

Face à l'activité constatée à fin juin, le groupe a pris un ensemble de mesures spécifiques, et adaptées à la situation de chaque parc. Des initiatives de promotions ciblées ont été prises dans certains cas (notamment en Europe du Nord), pour stimuler la fréquentation. Des plans d'optimisation des coûts ont été élaborés, et l'intensité de leur mise en oeuvre sera décidée en fonction de l'évolution de l'activité. Le dernier trimestre de l'exercice (juillet à septembre) représente environ 50% de l'activité annuelle des parcs de loisirs.

Sindibab, la Compagnie des Alpes va concevoir et gérer un parc au Maroc

La CDA, partie prenante d'un consortium choisi après appel à manifestation d'intérêt par les autorités publiques marocaines, a conclu le 12 juillet dernier un contrat global d'assistance et de licensing avec un ensemble de partenaires pour la réalisation du programme d'aménagement intégré de Sindibad, situé à l'ouest de Casablanca, ainsi que l'exploitation de son parc d'attractions. S'inscrivant dans le cadre du programme « Casablanca 2012 », Sindibad, véritable poumon vert, constitue la plus grande étendue paysagère de la capitale économique du Maroc.

Le consortium, composé d'Alliances, de Palmeraie Développement - tous deux spécialistes de l'aménagement, du développement et de la commercialisation de projets touristiques et immobiliers - de Dev Park (investisseur foncier et gestionnaire d'actifs immobiliers) et de la Somed (investisseur institutionnel), a proposé un projet d'aménagement comprenant une partie immobilière et hôtelière, un musée archéologique et, en lien avec la CDA, un parc de loisirs. Cette convention est la première du genre au Maroc, qui alliera un projet résidentiel et touristique, et un parc de loisirs.

La CDA interviendra sur ce programme, avant ouverture, en assistance à maîtrise d'ouvrage pour la conception et l'expertise technique, et, en phase d'exploitation, sous la forme d'un contrat d'assistance au management d'une part, et de l'octroi d'une licence de la marque Walibi pour une durée de 20 ans d'autre part, rémunérée sur la base de 4% du chiffre d'affaires réalisé par le parc. L'investissement total est évalué à environ 220M d'euros, dont près de 35M d'euros pour le parc de loisirs qui s'étendra sur près de 20 hectares et comprendra un parc d'attractions, un zoo et un parc écologique. L'ouverture du parc est prévue en 2013.

De nouveaux fonds pour les projets futurs

La Compagnie des Alpes a annoncé il y a quelques jours le succès de son augmentation de capital lancée le 24 juin 2010. Le montant final brut de l'opération s'élève à presque 100 millions d'euros et se traduit par la création de 5.882.310 actions nouvelles. Cette levée de fond vient compléter le plan de refinancement d'un montant total maximum de 550M d'euros, qui met un terme anticipé au crédit syndiqué négocié en 2006, qui venait à échéance en mai 2011 et qui a été intégralement remboursé au 30 juin 2010.

Ces nouveaux fonds devraient permettre d'aider au financement de deux grands projets :
- La prise de participation massive dans le parc du Futuroscope (voir notre article ci-contre), qui est envisagée depuis le printemps, et est en cours de négociation avec la parc et le département de la vienne.
- La mise sur les rails des nouveaux projets de développement pour le site vitrine du groupe, le Parc Astérix. François Fassier, directeur général du parc, a révélé au JDD que le parc souhaite installer une nouvelle zone thématique grande de 9 hectares, accompagnée d'une attraction unique en France, et d'un coût de 20 millions d'euros. Vraisemblablement le plus haut et le plus rapide roller coaster du pays.
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2018
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales