Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Disneyland Paris : recul de 6% du chiffre d'affaires.

par Simon Bourlet

ECONOMIE

Lundi 16 novembre 2009 - 22:30


ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions

A lire sur le même sujet
> Andy éparpille ses jouets à Disneyland Paris.

Laissez-vous guider

Euro Disney S.C.A. a présenté le 12 novembre dernier les résultats financiers du groupe gestionnaire de Disneyland Paris. Les parcs à thème et le complexe hôtelier n'ont pas échappé à la crise. Seule la clientèle de proximité française et belge a permis de compenser un déficit de visiteurs d'origine étrangère. Extrait du communiqué financier :

Le C.A. généré par les activités touristiques diminue de 6% pour s'établir à 1 212,7 millions d'euros contre 1 283,5 millions d'euros au titre de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes diminue de 4 % pour s'établir à 688,2 millions d'euros contre 715,8 millions d'euros au titre de l'exercice précédent, reflétant une diminution de 5 % de la dépense moyenne par visiteur, qui s'élève à 44,22 euros, partiellement compensée par une augmentation de la fréquentation. Cette diminution de la dépense moyenne par visiteur concerne plus particulièrement les entrées et les dépenses en marchandises. Elle s'explique par un nombre supérieur d'offres promotionnelles qui a pesé sur le prix moyen des entrées, et par une augmentation de la proportion de visiteurs provenant des marchés de proximité. Généralement, ces visiteurs effectuent de moindres dépenses en marchandises.

La fréquentation des parcs à thèmes augmente légèrement à 15,4 millions de visiteurs. Cette hausse traduit une augmentation du nombre de visiteurs français et belges, partiellement compensée par une moindre performance des marchés espagnol et britannique.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney® Village est en baisse de 8 % pour s'établir à 474,7 millions d'euros contre 515,6 millions d'euros au titre de l'exercice précédent, lié à une baisse de 5 % de la dépense moyenne par chambre, qui s'établit à 201,24 euros et à une diminution de 3,6 points du taux d'occupation des hôtels, qui passe de 90,9 % à 87,3 %.

La baisse de la dépense moyenne par chambre reflète principalement un nombre supérieur d'offres promotionnelles et une réduction des dépenses en marchandises. La diminution du taux d'occupation des hôtels s'est traduite par 80 000 nuitées de moins qu'au cours de l'exercice précédent, essentiellement liée à la baisse du nombre de visiteurs espagnols et à une baisse des activités de tourisme d'affaires, partiellement compensée par une hausse du nombre de visiteurs français et belges.

Concernant les résultats, Philippe Gas, Président d'Euro Disney S.A.S, a déclaré :

"Notre exercice 2009 a été marqué par l'environnement économique le plus difficile de notre histoire, lequel a généré d'importants changements dans les comportements des consommateurs. Ceux-ci tendent notamment à réserver au plus proche de leur date de départ, à rechercher des offres promotionnelles et à voyager plus près de chez eux. Nous avons adapté nos offres de façon à répondre à ces nouveaux comportements. Cette décision nous a permis d'atteindre une fréquentation record de 15,4 millions et un taux d'occupation de nos hôtels de 87 %, en recul par rapport à l'année dernière mais qui reste cependant d'un niveau élevé pour l'industrie.

La répartition de la provenance de nos visiteurs a également évolué, reflétant une hausse de la fréquentation des marchés français et belge qui a permis de compenser significativement la faiblesse des marchés espagnol et britannique. Cette évolution a occasionné une baisse de la dépense par visiteur et du taux d'occupation des hôtels et par conséquent de notre chiffre d'affaires. Cette baisse intervient alors que, tout au long de l'année, nous sommes parvenus à réduire nos coûts.

La force de la marque Disney et l?attractivité de Disneyland Paris en tant que première destination touristique européenne nous positionnent favorablement dans la perspective d'une reprise de l'économie dans nos marchés clés et de l'industrie du tourisme.

Nous continuons à investir dans la croissance à long terme de notre Société, notamment avec l'ouverture de Toy Story Playland dans le Parc Walt Disney Studios, inspiré des personnages Disney-Pixar Toy Story, à l'été 2010."
(voir notre article du 20 janvier 2009)

Warning: closedir() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/panda/parkothek/nv/article-lire.php on line 484
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2017
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions légales