Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Futuroscope, les temps d'attente s'exportent sur mobile.

par Jonathan Lutaster

TECHNOLOGIE

Mardi 18 août 2009 - 08:53


ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions

A lire sur le même sujet
> La gestion des flux à Disneyland Paris, un élément clé.
> Ca va flasher à Disneyland Paris. Le portail mobile arrive.

Laissez-vous guider

Depuis cet été, le Parc du Futuroscope propose un nouveau service pratique à ses visiteurs. Ils peuvent désormais se connecter à l'aide de leur téléphone mobile à un portail dédié. Ce nouveau service indique en temps réel le temps d'attente ou l'horaire de la prochaine séance de toutes les attractions du parc. Le service propose également une photo et une courte présentation du pavillon.

Ce nouveau service est proposé en tant que complément du système d'information déjà en place sur le parc. Il communique par le biais d'écrans plasma les horaires des différentes attractions, et ce en différents points du parc (près du Kinémax, dans différentes boutiques, ...). Cette gestion des flux est rendue possible grâce aux tourniquets tripodes, installés sur chacune des attractions, et couplés à l'automate. Lorsqu'un visiteur affiche une page web sur son mobile, l'application se connecte à l'aide d'un Web Services à chacun des automates de comptage placés sur les attractions, et récupère le temps d'attente ou l'horaire en question. Une information extrêmement fraîche est ainsi transmise, un beau challenge développé en interne parc les équipes du Futuroscope.

© ©


Une solution ouverte.

Contrairement à son concurrent Disneyland Paris (voir nos précédents articles), l'information est ici gérée automatiquement, sans intermédiaire "humain". Elle est aussi disponible sur tout le réseau Internet, pas uniquement au sein du parc via liaison Bluetooth. Il est ainsi possible pour le futur visiteur ou par simple curiosité d'un internaute, de consulter sur son navigateur web les temps d'attente du moment.

Bien que plafonné par la Commission Européenne depuis juillet dernier, à 1 euro par méga octet de données échangées, le coût de la consultation d'une page web sur le mobile reste encore élevé pour une majorité d'usagers. Pour atténuer ce problème, le parc a placé 4 bornes wifi gratuites, autorisant l'accès à Internet. Elles se situent aux restaurants le Cristal et le Kadélicescope, ainsi qu'au pavillon Imagic et dans l'hôtel du Futuroscope. Avant de quitter la table, le visiteur peut faire un point sur son itinéraire, et orienter la suite de sa visite en fonction des temps d'attente.

Une utilisation plus poussée dans le futur.

Avec ce nouveau service, le Futuroscope tient à nous préciser qu'il n'en est qu'à ses prémices en matière de développement sur mobile. La prochaine étape sera d'informer le visiteur sur le nombre de places restantes dans le pavillon afin d'éviter les déplacements inutiles dans le Parc.

Pour conclure, Nicolas Kremer, le responsable de l'exploitation du parc, nous commente ce choix : « La tendance actuelle est à la démocratisation des téléphones et forfaits permettant un accès rapide à Internet sur les mobiles. Par conséquent, nous proposons un service de grande qualité puisque le Parc est couvert par le réseau 3G+ (HSDPA) permettant une connexion et une navigation très rapides. Nous sommes les premiers à disposer d'un tel niveau d'information à un point unique à un instant T. »

La guerre des services sur mobile est lancée entre les principaux acteurs des parcs de loisirs français. Quid du prochain round ? A suivre.

Portail pour mobile du Futuroscope : www.futuroscope.mobi

Warning: closedir() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/panda/parkothek/nv/article-lire.php on line 484
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2017
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions légales