Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Hansa-Park s'offre une montagne russe maudite.

par Simon Bourlet

NOUVEAUT?

Jeudi 21 mai 2009 - 20:04


La Malédiction de Novgorod : 750 mètres de longueur, 3 minutes de frisson dont plus de la moitié dans le noir.

La Malédiction de Novgorod : 750 mètres de longueur, 3 minutes de frisson dont plus de la moitié dans le noir.

© M. Baranger

© M. Baranger

ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions - Nouveautes 2009

C'est à Hansa-Park, au Nord de l'Allemagne, que s'abat depuis début avril la terrible Malédiction de Novgorod. Fluch von Novgorod -dans sa version originale- est une nouvelle montagne russe qui propulse ses passagers dans une des nombreuses légendes inspirées par la Mer Baltique toute proche. Monumentale et surprenante, cette attraction est une grande première pour l'Allemagne.

A l'ombre de l'importante bâtisse qui abrite une partie de l'attraction, des corbeaux toisent les visiteurs du haut de leur perchoir. L'ambiance calme est déchirée par des cris lointains de visiteurs qui semblent se rapprocher rapidement. Un convoi de passagers finit par s'échapper à vive allure d'un trou béant sur la façade d'un rempart, emportant derrière lui un léger nuage de fumée.

© Après la propulsion. ©


La file d'attente longe sur quelques mètres encore le bâtiment dans lequel tout va commencer. Malheureusement, les tas de briques, les revêtements de façade incomplets et les coups de marteau qui résonnent quelques minutes avant l'ouverture de l'attraction au public prouvent que les aménagements décoratifs sont loin d'être terminés. La file d'attente intérieure est encore très nue, tout juste quelques appliques lumineuses en ferronerie, des haut-parleurs intégrés aux murs, et de simples panneaux racontent l'histoire de l'attraction. La file d'attente a un air de magasin de bricolage tellement le bâtiment sent la peinture fraîche, la planche de bois et le béton frais. Le parc l'avoue lui-même : le projet a coûté 2 millions d'euros de plus qu'initialement prévu à cause de la thématisation et de la scénarisation très coûteuses. Il faudra patienter jusqu'au printemps 2010 pour voir l'attraction sous ses plus beaux atouts.

Bâtiment du quai d'embarquement. © File d'attente. © Le quai d'embarquement. ©


La zone d'embarquement étroite et basse de plafond est le siège d'étranges rituels : passages de sacs à dos par-dessus le train pour les remettre aux opérateurs, employés qui blaguent entre eux, et envois de trains vides pour vérifier qu'ils ne sont pas freinés par le vent, font chuter la capacité maximale de l'attraction, soit en théorie 900 personnes par heure. Tout n'est pas encore rodé.

Places prises, le train s'avance rapidement dans la première partie de l'attraction : un dark-ride d'une dizaine de secondes. Travaux obligent, il se résume pour l'instant à deux épouvantails posés devant des draps noirs. Une musique d'ambiance spécialement créee pour l'attraction accompagne le convoi depuis le quai d'embarquement.Un virage à gauche, un virage à droite, petite chute inattendue de 5 mètres et... propulsion dans le noir de 0 à 100 km/h en moins de 1,4 seconde qui offre une accélération de 1,8 g, soit la plus forte d'Allemagne.

© © Virages en noeud de tête d'alouette. ©


Le train réapparait à la lumière du jour pour enchaîner une bosse où l'accélération négative de -1,5 G vous fera vous lever de votre siège. Un virage incliné à 90° précède un enchaînement de courbes originales. En effet, Hansa-Park, seul parc de loisirs de bord de mer en Allemagne a trouvé son inspiration dans le milieu marin en donnant à ces virages une forme de noeud de tête d'alouette. Le train effectue son demi-tour ici avant d'entrer dans une heartline-roll qui comme souvent n'est pas agréable, mais qui a l'avantage d'être spectaculaire de l'extérieur comme de l'intérieur.

© © Heartline roll ©

© Avant d'arriver dans le lift vertical. ©


Freiné, le train pénètre une nouvelle fois lentement dans la bâtisse et fait face à une structure métallique verticale. Un bruit sourd retentit dans toute la tour, des corbeaux coassent, et le train redémarre lentement pour allonger les passagers sur le dos. La lente progression dans ce lift vertical est déconcertante pour le visiteur lambda. La chute à 97° qui le suit dans le noir total l'est tout autant. La suite du parcours se fait à grande vitesse dans le noir avant d'être freiné à quelques mètres du quai. On pense le parcours terminé, mais le train remonte rapidement une petite pente proche de 90° particulièrement violente pour les épaules.

Bien que son parcours soit classique, cette montagne russe se démarque par la qualité de sa mise en scène. La catapulte et le lift vertical, éléments les plus intenses, sont à l'abri des regards des visiteurs et peuvent réellement surprendre. Le parcours est long de 750 mètres et dure plus de 3 minutes grâce à ces éléments spéciaux.

Rare montagne russe au monde à combiner une propulsion magnétique et un lift à chaîne, Novgorod est une commande spéciale de Hansa-Park passée auprès du constructeur allemand Gerstlauer. Même si les trains restent des modèles "Eurofighter", plus de 2 ans et demi ont été nécessaires au développement de ce nouveau type de montagne russe baptisée "Kataplector". Pendant les 7 mois qu'a duré la construction, 143 pylônes, 75 morceaux de voie, et 2,5 millions de clous (!) ont été utilisés. 4. 350 mètres cubes de terre ont été déplacés, et environ 300 mètres cubes de bois et 735 mètres cubes de béton travaillés.

Hansa-Park qui attire 1.2 million de visiteurs chaque année aura investi 12 millions d'euros dans cette nouveauté.

La Hanse pour thème

Depuis 2008, Hansa-Park a débuté un grand plan de réorientation thématique baptisé "La Hanse en Europe". La mer, son histoire, et toute la région de la Mer du Nord donneront leurs couleurs aux futurs investissements. Association de ville marchandes de l'Europe du Nord dès le XII° siècle, la Hanse offre un large éventail d'histoires et de légendes autour de ses voyageurs.

L'architecture des bâtiments de la nouvelle attraction s'inspire des remparts de la citadelle de Novgorod, une des villes de la Ligue Hanséatique, la plus à l'Est située à 200 km de Saint-Petersbourg. Située sur l'ancienne route commerciale entre l'Asie centrale et l'Europe du Nord, Novgorod était la première capitale de la Russie au IXe siècle.

© Les Tours des remparts de la Citadelle. © © ©


Dans sa deuxième phase de construction qui sera achevée au printemps 2010, Fluch von Novgorod recevra tous ses décors. Ce sera ainsi la première montagne russe d'Allemagne a raconté une histoire, celle d'un jeune lubeckois Peer Olden, à la recherche de son père Heinrich, un commerçant mystérieusement disparu dans les eaux de Novgorod au XIV° siècle. A Novgorod, il rencontre Alexej Baitova, le fils du deuxième homme qui accompagnait Heinrich sur le bâteau (vous suivez ?). Leurs pères auraient été victimes du fantôme de Volkov, un homme répudié, torturé puis pendu en son temps entre deux épouvantails. Il serait de retour pour se venger. Ensemble, dans les sous-terrains de Novgorod, Peer et Alexej vont découvrir que leurs pères appartenaient vraisemblablement à une organisation secrète.

Jeu interactif pour découvrir l'histoire de l'attraction.
Jeu interactif pour découvrir l'histoire de l'attraction.
© Hansa-Park
© Hansa-Park


La suite de l'aventure sera à découvrir au printemps de l'année prochaine dans le parc et sur internet. En attendant, Hansa-Park a joliment mis en scène le début de l'histoire dans 3 épisodes disponibles sur Youtube et sur le site officiel de l'attraction. Sur www.kataplector.de vous pourrez découvrir le monde de Novgorod à la lueur d'une bougie, grâce à un petit jeu en pointé-cliqué qui vous plonge dans la sombre ambiance de l'attraction.(cliquez sur The Story Begins, à gauche). Films et jeu sont disponibles en allemand et en anglais, un effort qui mérite d'être souligné. Les derniers épisodes seront distillés jusqu'au mois d'avril 2010.
Egalement à découvrir sur le site, un blog sur les coulisses de la construction de l'attraction




Liens à visiter.

Site officiel du parc :www.hansa-park.de
Site officiel de l'attraction : www.kataplector.de

Warning: closedir() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/panda/parkothek/nv/article-lire.php on line 484
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2017
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions légales