Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Les parcs à thème Busch Entertainment bientôt vendus.

par Simon Bourlet

ECONOMIE

Jeudi 15 janvier 2009 - 22:59


ThèmesTags

ThèmesTags Industrie

Les candidats au rachat des 7 milliards de dollars d'actifs mis en vente par le géant de la bière InBev sont actuellement en train de finaliser leurs offres. Parmi les biens proposés, les 10 parcs que possèdent le groupe représenteraient 4 milliards de dollars. C'est le journal économique britannique Financial Times qui révèle cette information et le nom des potentiels acheteurs dans son édition de jeudi.

Juin 2008. Le groupe belgo-brésilien InBev, brasseur numéro 2 mondial, lance une OPA sur le groupe américain Anheuser-Busch, distributeur de la marque Budweiser. Busch Entertainment, la division parcs du groupe Anheuser Busch, gère plus de dix parcs aux Etats-Unis dont les Sea World et Busch Gardens qui représentent les porte-étendards du savoir-faire du groupe en matière de parcs de loisirs.

Au lendemain de cette OPA, InBev devient ainsi numéro 1 mondial dans son domaine et annonce vouloir se concentrer sur son "coeur de métier". Exit donc la branche parc à thèmes et divertissements acquis lors de la prise de contrôle du groupe américain : l'argent de cette vente servira à éponger une partie des dettes du groupe InBev générées par ce rachat.

Les noms des acheteurs potentiels mis en avant par le Financial Times sont apparus de façon récurrente depuis ces derniers mois dans les articles traitant du sujet. On y retrouve sans surprise la liste des principaux opérateurs mondiaux de parcs de loisirs :

- la Walt Disney Company (US) : peu probable, car le groupe se concentre sur ses propres parcs à thèmes pour y développer sa marque.

- Universal Studios (US), dont l'actionnaire majoritaire est la chaîne de télévision NBC.

- Six Flags (US), qui possède 20 parcs aux USA, Canada, et Mexique mais le groupe se remet à peine des années passées difficiles.

- Candover (UK) est une société britannique spécialisée dans le rachat d'entreprises. Elle possède le groupe madrilène Parques Reunidos qui opère une cinquantaine de parcs dans une douzaine de pays.

- Merlin Entertainment (UK), propriétaire du Musée de Madame Tussaud et de la grande roue de Londres, des parcs Legoland, des aquariums Sea-Life. Merlin est détenu par Blackstone, un puissant fond d'investissements anglais également propriétaire des CenterParcs britanniques. Le rachat des parcs Busch par Blackstone pourrait permettre au groupe de faire jouer les synergies entre ses centres SeaLife et les parcs SeaWorld par exemple. Posséder tout ou partie du groupe Busch Entertainment lui permettrait d'avoir un nouveau pied aux Etats-Unis en plus de son seul parc américain Legoland California.

Même si la liste des prétendants reste sensiblement la même depuis des mois, il sera intéressant d'observer ce rachat dans le contexte de crise économique actuel : pour certains observateurs proches du dossier, cette transaction sera un bon indicateur pour voir si les sociétés d'investissements privés sont capables de lever suffisamment de fonds pour enchérir sur une société de cette taille. En effet, elles sont susceptibles d'emprunter environ 2 milliards de dollars dans le but de financer cet achat.

Si aucune offre ne correspond à ce qu'attend le groupe Anheuser-Busch/InBev, la société pourrait provoquer la scission de sa branche parcs et divertissements dans les semaines à venir : Busch Entertainment ne formerait plus qu'une seule société indépendante avec ses propres actifs.

Busch Gardens à Tampa (Floride)
Busch Gardens à Tampa (Floride)
© Busch Gardens
© Busch Gardens
Sea World (Orlando)
Sea World (Orlando)
© Sea World
© Sea World


-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2019
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales