Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Migros Neydens sort de terre.

par Simon Bourlet

PROJET

Samedi 10 novembre 2007 - 10:52


©

©

ThèmesTags

ThèmesTags Parcs Aquatiques

Migros Neydens, le premier centre des loisirs actifs et du bien-être en France s'installera à Neydens, en Haute-Savoie. Projet original et innovant à bien des égards, nous vous l'avions présenté l'année dernière dans un de nos dossiers. Même si l'ouverture prévue en 2008 n'aura finalement lieu qu'en 2009, les travaux vont bon train et sont l'occasion de mettre en lumière quelques éléments architecturaux qui allient confort, détente et écologie.

« Détente, équilibre et bien-être » sont les trois fondements du concept architectural. Ces principes se reflètent aussi à travers les choix techniques de la construction. Pour tenir les promesses du premier « centre des loisirs actifs et du bien-être » l'équipe de projet s'est attachée à mettre en oeuvre des idées originales et des matériaux innovants.

Une toiture ETFE : la lumière au naturel.

Déjà utilisé sur le stade olympique de Münich, et sur la piscine et le stadium olympique de Pékin, le pôle aquatique de Migros Neydens sera couvert par un dôme de 3500 m², formé d'immenses coussins translucides. Les qualités des feuilles de polymère (ETFE) qui les composent les rendent particulièrement adaptés aux lieux de baignade. La lumière, la chaleur, l'acoustique ainsi préservées contribueront grandement au confort de cet espace.

Luisa Badia, architecte pour le cabinet L35, explique que la toiture ETFE est un système très avantageux : « 90% de l'énergie solaire frappant le bâtiment passera à l'intérieur de la structure. D'où une atmosphère chaleureuse assurée, et ce sur une surface de près de 3 500 m² ! Même à l'intérieur, le visiteur aura l'impression d'être à l'air libre ». Pas moins de 2 mois de travail seront nécessaires pour que les ouvriers mettent en oeuvre ce matériau sur la charpente bois du bâtiment aquatique intérieur.

L'implantation d'une colline paysagée.

Près d'une centaine de mètres de long, 12 mètres de hauteur, 40 000 m3 de terre... quelques chiffres qui caractérisent bien l'ampleur de l'ouvrage.Des efforts récompensés par des avantages indéniables, allant de l'intégration paysagère au confort du visiteur, en passant par la protection acoustique que cette réalisation apportera au voisinage. Cette nouvelle colline de Neydens formera un véritable écrin de verdure, un monde à part où se conjugueront détente, bien-être, activités aquatiques, physiques et sportives.

Les bassins inox : propreté, confort et élégance.Voici un choix qui peut paraître insolite de prime abord. Plus coûteux que le traditionnel béton carrelé, l'utilisation de cet acier présente en réalité des avantages certains.

Inox = hygiène. L'absence de porosité et de joints rend impossible l'accroche d'organismes sur les parois des bassins.
Inox = confort. L'inox offre des parois lisses et douces, plus agréables au toucher pour les baigneurs.
Inox = durabilité. Insensible à la corrosion, l'inox assure des conditions d'étanchéité et de vieillissement qui garantiront aux bassins la conservation de leurs aspects et de leurs caractéristiques pendant des dizaines d'années !

Allemands, Suisses, Autrichiens et Hollandais l'ont déjà expérimenté sur plus de 6'000 bassins.

La filtration : pureté garantie et énergie économisée.
Le choix s'est porté sur un système de filtration à diatomée. La diatomée est une poudre fossile dont la caractéristique est d'assurer une filtration vingt fois plus fine que le sable, plus classiquement utilisé. Ce système de filtration performant parvient à capturer des particules de l'ordre du micron, assurant à l'eau une transparence et une qualité parfaite. C'est aussi le système de filtration le plus économique en terme de consommation d'eau. Avec ce dispositif, le lavage des filtres consomme 35 fois moins d'eau qu'avec un système de filtration traditionnel.

Ouverture en avril 2009.<-image->22 lots, représentant 80% du budget des travaux, ont déjà été confiés à des entreprises spécialisées. Le lot gros oeuvre vient de débuter et s'achèvera en avril 2008. Le calendrier prévisionnel des travaux est maintenant arrêté.

Comme le souligne Jean-François Milliand, chef du projet pour Migros France : «Nous avons investi le temps nécessaire eu égard à l'ampleur des travaux, à la diversité des matériaux et des technologies employés, pour garantir une parfaite coordination en phase de réalisation. D'autre part la complexité de l'opération et la spécificité de l'activité (partie aquatique) ont eu une incidence sur le délai de finalisation du dossier assurance. Dans ce contexte, et pour pouvoir apporter la plus grande satisfaction à nos futurs clients, nous avons fixé l'ouverture pour avril 2009».

Pour suivre l'avancée des travaux en direct : http://www.migros-loisirs.com/
©
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2018
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales