Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Blackstone à l'assaut des Center Parcs.

par Simon Bourlet

ECONOMIE

Vendredi 17 mars 2006 - 22:44


©

©

ThèmesTags

ThèmesTags Divers

L'opérateur britannique Center Parcs, propriétaire de 4 villages de vacances en Angleterre, vient d'être racheté par la société américaine de fonds privés Blackstone. 357.3 millions de dollars ont été mis sur la table par cette société de conseil et banque d'investissement privée, dont la filiale divertissements est le groupe Merlin Entertainment, opérateuranglais de parcs de loisirs racheté en mai 2005.Notez que cette vente ne concerne que les Center Parcs anglais, et nullement les centres hollandais, belges, français et allemands, propriété du groupe français Pierre et Vacances depuis 2001.

Les Center Parcs anglais étaient jusqu'alors détenus à 100% par le fabricant de boissons Scottish and Newcastle Breweries depuis 1989. Voulant se concentrer uniquement sur sa branche boissons, le groupe décide de se séparer de ses structures : c'est alors le français Pierre et Vacances et l'anglais DB Capital Partners qui prennent le contrôle des parcs dans une joint venture ;les Center Parcs continentaux iront à Pierre et Vacances, les insulaires iront toutnaturellement aux Anglais.

Center Parcs, dont les quatre villages de vacances anglaisont attiré 1.5 million de visiteurs en 2005, a accepté cet accord en partie à cause des coûts d'exploitation élevés dus à l'augmentation du prix de l'énergie, des charges salariales, et du développement en cours d'un cinquième site en Angleterre. Martin Robinson, Président Directeur Général, justifie cette vente: "Puisque Center Parcs devra affronter un certain nombre de difficultés financières et opérationnelles à plus ou moins long terme, le comité de direction pense que cette proposition représente une opportunité pour les actionnaires de Center Parcs de récupérer leurs investissements.". Les actions étaient en hausse de 15 % jeudi dernier. Les Center Parcs sont des centres de vacances de 160 hectares en moyenne, nichés au c'ur de la forêt, et conçus autour de ce que la société appelle «Un paradis tropical», gigantesque serre abritant piscines à vagues et toboggans. Martin Robinson a déclaré qu'il n'y avait pas eu de discussion avec d'autres acquéreurs potentiels et les analystes n'espéraient aucune offre qui aurait pu rivaliser avec celle-ci. "Avec les perspectives d'une croissance plus restreinte, un endettement et les risques financiers liés au cinquième parc, nous pensons qu'une offre plus importante est peu probable" ont-ils déclaré dans une note de rapport. Blackstone, par sa filiale Merlin, a une longue expérience dans l'investissement hôtelier et dans les parcs de loisirs comme les Legoland, les aquariums Sea-Life, et d'autres centres récréatifs à travers le monde.

Les 16 autres Center Parcs hollandais, belges, français et allemands restent dans le giron français de Pierre et Vacances, qui nepossédait pas les centres anglais. Le groupe Blackstone affirme pourtant vouloir poursuivre ses investissements dans d'autres villages Center Parcs... sur le vieux continent cette fois-ci ?
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2020
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales