Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Les pirates attaquent.

par Simon Bourlet

NOUVEAUTÉ

Mercredi 01 février 2006 - 20:27


ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions

Legoland Californie investit pour sa saison 2006 dans une nouvelle zone thématique : Pirate Shores (traduisez en bon français les Rives des Pirates) avec l'ajout de quatre attractions aquatiques. Cette ouverture marque la plus grosse expansion du parc depuis son ouverture en 1999, synonyme d'excellente croissance.

La croisière s'amuse.

©


Même si le thème pirate est déjà vu, la pierre angulaire de cette zone sera le Splash Battle, une bataille aquatique intéractive à bord d'embarcations. L'attraction offre aux visiteurs une excursion dans des eaux infestées de pirates : il ne reste plus qu'aux visiteurs à se défendre à l'aide de canons à eaux montés sur les embarcations.

Cettecroisière mouvementée est jalonnée de tourbillons, de volcans en éruption, et de bandes de pirates. Tout ce joli monde entoure un crâne squelettique sous lequel peuvent passer les bateaux.Les piétons à proximité de l'attraction ont la possibilité -tellement tentante- d'arroser les visiteurs embarqués dans cette aventure, jamais trop humides. Notez que le Splash Battle est la première attraction de ce type aux Etats-Unis. L'Europe a devancé les Etats-Unis avec 2 attractions de ce type déjà ouvertes en Hollande (Walibi Flevo) et en Allemagne (Tripsdrill). Une troisième verra le jour en 2006 à Walibi Aquitaine.

Treasure Falls permet au jeune public d'apprécier les sensations d'un mini log-flume. Même les pirates ont besoin de vacances et cette attraction aquatique offre un regard amusé sur le temps libre des boucaniers besogneux.Chaque bateauen forme de bûche amène deux adultes et deux enfants dans un périple exotiqueponctué par deux chutes. Les passagersferont un plongeon de 4 mètres de haut, et passeront à proximité de pirates se relaxant dans un bain bouillonnant ou allongés au beau milieu d'unejungle tropicale.

©


Pirate Shores offrira deux nouvelles aires de jeux,mais aquatiques cette fois-ci. Swabbies Deck est conçu pour les plus jeunes visiteurs avec des jets sauteurs, des fontaines, et des canonsà eau. Soak-N-Sail donne une nouvelle dimension aux jeux d'eau, avec plus de 60 animations intéractives. La structure de jeux reprend la forme d'un vaisseau pirate échoué, surmonté d'un mât de 11 mètres 50. L'animation centrale del'espace Soak-N-Sail sera un seau géant enéquilibre,prêt à verser1 000 litresd'eau sur les visiteurs.

A Pirate Shores, les maquettes LEGO® abonderont comme dans tout le parc. L'une d'entre elles représentera une joyeuse bande de pirates chantant des airs depiraterie traditionnels, aux côtés de souris rénégates à l'abordagede provisionsen tout genre. Une autre représentera de manière spectaculaire un galion pirate sombrant dans les eaux troubles d'un lagon.

Merlin, sacré magicien !

Un tel investissement marquela bonnesanté financière de Legoland Californie. Et bien évidemment, les ambitions ne vont pas en rester là. Le 19 janvier dernier, la volonté de créer un cinquième parc LEGOLAND® a été émise publiquement. Les sites d'implantations nord-américains sont privilégiés et selectionnés pour études, avec la possibilité d'y inclure d'autres partenaires économiques.

2005 a marqué une année de transition pour les parcs Legoland : le groupe anglais Blackstone a racheté les quatre parcs Legoland, et a crée sa société d'exploitation Merlin Entertainment. L'acquisition des parcs Lego a fait de Merlin Entertainment un géant du divertissement, le deuxième opérateur en Europe et le neuvième dans le monde, avec un total de 12.2 millions de visiteurs dans les 36 lieux récréatifs que compte la société en 2005, dont les célèbres aquariums Sea-Life, les attractions attrape-touriste Dongeons of, et le plus mitigé Earth Explorer en Belgique.

©


"Les parcs Legoland conviennent parfaitement aux valeurs du groupe Merlin Entertainment, à savoir l'apprentissage actif et ludique dans un cadre familial" souligne Nick Varney, Président Directeur Général de Merlin Entertainments. 'Le principal objectif de Merlinlors durachat des parcs Lego était de les faire évoluer et de considérer leurs opportunités d'expansion. 2005 a été une année-record depuis la création des parcs Legoland. Nous souhaitons continuer dans cette optique, en créant le cinquième parc Lego, construit sur les succès du parc américain, et des trois parcs en Europe. Même si le nord de l'Amérique est pressenti pour accueillir le dernier né, d'autres lieux dans le monde sont pris en considération."

Bien que 35 des 36 attractions Merlin soient situées en Europe, Legoland Californie offre une base de lancement idéale pour pénétrer le marché Nord Américain. De plus, le groupe Merlin a annoncé ses objectifs : ouvrir également de plus petites structures récréatives autour de la marque Lego en 2007 en Europe, et en 2008 auxEtats-Unis. Ces petites animations ne seront pas sans rappeler les très populairesPlaymobil Fun Park, véritables porte-étendard de la marque éponyme, concurrent direct de Lego.

La guerre des jouets a trouvé un nouveau champ de bataille !
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2018
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales