Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Avis de tempête à Marineland.

par Simon Bourlet

MANAGEMENT

Samedi 28 janvier 2006 - 15:06


ThèmesTags

ThèmesTags Parcs Zoologiques

C'est le journal Nice-Matin du 25 janvier dernier qui nousrelate la tempête administrativequi s'abat sur le premier parc marin français à Antibes.

Suite auvote de l'Assemblée Générale des actionnaires du parc vendredi 20 janvier, Mike Riddell, directeur du parc depuis 25 ans, est remercié de ses services, et laisse place à Michel Dompnier, ancien Directeur des Ressources Humaines de Disneyland Paris.

Un départ houleux.

La mise en congé de Mike Riddell serait due àquelques différentsavec le propriétaire etfondateurdu parc en 1970, Roland de la Poype : le premier a établi un plan de financement sur 5 années, qu'il n'a jamais réussi à faire valider. Nice-Matin note que l'Assemblée des Actionnaires décisionnaires est principalement constituée de membres des famillesDe la Poype et Riddell. Cette "ambiance familiale"pourrait sans nul doute avoir pesé dans cette éviction, d'autant plus quesubitement le parcest "à vendre". Le nouveau directeur Michel Dompnier nele cache même plusdans certaines de ses interviews : soit le parcsera cédé, soit sa gestionsera confiée à une société, en d'autres termes à un opérateur du secteur.

Grévin et Cie fait des vagues.

Des rumeurs courent sur les acquéreurs potentiels du parc marin antibois. Et les plus persistantes concernent le rachat par Grévin et Cie, filiale de la Compagnie des Alpes. Michel Dompnier avoue à Nice-Matin "qu'il n'y a pas 36 opérateurs", mais laisse ouvertes les négociations. D'autant plus que le groupe espagnol Aspro Ocio a développé de sérieuses compétences en matière de parcs zoologiques et marins avec 26 centres de divertissement en Europe, et ferait par conséquent tout à fait l'affaire aussi.

Quoiqu'il en soit, les 300 employés permanentsdu parcsont inquiets. Ils craignent avant tout unefermeture hivernale du sitequi pourrait être imposée par lerepreneur,et provoquer une diminution deleur effectif à l'année. "Depuis longtemps circulent des rumeurs. Elles se sont amplifiées ces derniers jours et deviennent des certitudes dans l'esprit des gens. On savait qu'il y avait des tensions entre le propriétaire et M.Riddell, mais la manière utilisée pour son départ a beaucoup choqué" confie un responsable syndical à Nice-Matin.

Notez que bien plus grave, une décision de justice de la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence tombera le 22 février prochain pour ordonner ou non, la destruction de 5 000 m² d'installations qui ne respecteraient pas un bail de 1926, miraculeusementdépoussiéré par un couple de riverains. Rappelonssimplement que Marineland accueille en moyenne 1,2 millions de visiteurs par an, s'étend sur 23 hectares, et emploie jusqu'à 600 personnes en saison estivale, ce qui en faitun des plus gros employeurs du département des Alpes-Maritimes. Une épée de Damoclès -absurde-pointe sur un acteur économique majeur.

Warning: scandir(multimedia/00000033/): failed to open dir: No such file or directory in /home/panda/parkothek/nv/article-lire.php on line 468

Warning: scandir(): (errno 2): No such file or directory in /home/panda/parkothek/nv/article-lire.php on line 468

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/panda/parkothek/nv/article-lire.php on line 468
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2018
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales