Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Le Puy du Fou en 2009 : magie nocturne et grandes eaux.

par Simon Bourlet

NOUVEAUT?

Lundi 02 mars 2009 - 22:09


ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions - Nouveautes 2009

A lire sur le même sujet
> Puy du Fou : bilan de l'année 2008.

Laissez-vous guider

Comme chaque année, le Grand Parc du Puy du Fou lance plusieurs nouveautés imaginées et conçues par les équipes artistiques du Puy du Fou. De jour, le spectacle des « Grandes Eaux » va donner vie à l'étang, mais cette année, le Grand Parc ouvre également aussi ses portes de nuit, en juillet et en août avec un spectacle nocturne innovant : « Les Orgues de Feu »

Un nouveau spectacle de jour : Les Grandes Eaux.

Sur le vieil étang du Puy du Fou, un ballet de fontaines transporte les spectateurs aux grandes heures de Versailles. Sous les ordres du compositeur baroque, Jean-Baptiste Lully et de ses deux timbaliers, l'orchestre des 120 fontaines géantes interprèteront une chorégraphie aquatique spectaculaire. Entre chaque spectacle, les visiteurs du Grand Parc pourront également activer les fontaines grâce à quatre claviers interactifs placés autour de l'étang et devenir, eux-mêmes, les chefs d'orchestre de leur propre spectacle aquatique.

Le ballet de fontaines est constitué de 120 jets d'eau de 20 mètres de haut dirigés par 3 acteurs. Une architecture sonore exceptionnelle à 360° enveloppera totalement les spectateurs grâce à 13 sources sonores placées autour du lac. La durée du spectacle sera de 8 minutes, donné tous les jours d'ouverture de la saison 2009 jusqu'à six fois par jour. Ce nouveau spectacle représente un investissement de 1,5 millions d'euros.

Les Grandes Eaux : 1,5 M d'euros d'investissement.
Les Grandes Eaux : 1,5 M d'euros d'investissement.
© Puy du Fou
© Puy du Fou


Pour prolonger la journée : Les Orgues de Feu.

En 2009, le Grand Parc ouvre ses portes de nuit. En juillet et en août, les visiteurs du Grand Parc, pourront ainsi prolonger leur voyage dans le temps jusqu'à la tombée de la nuit avec un tout nouveau spectacle nocturne « Les Orgues de Feu ».

Les Orgues de Feu : un nouveau spectacle nocturne pour 2,5 M d'euros.
Les Orgues de Feu : un nouveau spectacle nocturne pour 2,5 M d'euros.
© Puy du Fou
© Puy du Fou


Dans un univers fantasmagorique et poétique, la nuit entraîne les spectateurs dans l'histoire d'un amour absolu entre deux êtres fantastiques, un pianiste au regard de cristal et une muse violoniste. Portées par Mozart, Litz, Delerue, Bach ou Bizet, dans un décor vespéral, muses et fées surgissent du fond du lac. Le Puy du Fou relève un nouveau défi et invente le patinage aquatique grâce à un rail immergé. Ballerines et farfadets, nymphes et musiciens dansent sous des lunes à fleur d'eau, et glissent autour d'un piano « aqueux » lustral, d'une harpe d'or et d'orgues gigantesques crachant l'eau et le feu.

Ce spectacle nocturne n'a nécessité aucun projecteur traditionnel car la lumière émane des 10 personnages et des décors eux-mêmes.

Les costumes ont été réalisés par l'Académie de Costumes du Puy du Fou en collaboration avec Olivier Bériot (créateur de costumes pour l'opéra, le théâtre et le cinéma). 500 mètres de rails immergés ont été nécessaires pour créer le patinage aquatique, un orgue géant de 12 mètres de haut, 120 jets d'eau et 10 acteurs. Les musiques ont été arrangées et enregistrées par les choeurs et l'Orchestre Philarmonique de Prague. 5000 personnes peuvent assister à ce spectacle de 30 minutes joué entre le 1° juillet et le 30 août 2009 (en dehors des vendredis et samedis qui sont dédiés à la Cinéscénie).
Investissement total : 2,5 millions d'euros.

Une nouvelle scène pour la Cinéscénie.

La saison 2009 donne lieu à la refonte complète de la scène du « Rêve ». Cette scène charnière du spectacle située après la révolution française, évoque les rêves de l'un des héros du spectacle. Les équipes du Puy du Fou ont imaginé des projections géantes sur écrans d'eau d'un genre nouveau pour créer une impression encore plus saisissante avec le concours d'Yves Pépin, consultant internationalement reconnu (scénariste de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin). Quatre arches d'eau formeront des écrans éphémères sur lesquelles les projections vidéo donneront l'illusion et la sensation d'un rêve aux 14 000 spectateurs.

Un nouvel hôtel "d'exception" : Le Logis de Lescure.

Il y a quelques années, le Puy du Fou a fait l'acquisition d'un Logis du XVIIIème siècle. Face à la beauté de ce bâtiment, l'idée a surgi de le transformer en hôtel d'exception. Ce nouvel hôtel thématisé ne possède pas d'équivalent. Ce lieu hors du commun réinterprète la maison où vécu un jeune érudit du nom de Lescure qui a marqué l'histoire du Puy du Fou. Il est composé de quatre suites "exceptionnelles", en duplex : la "Salle des Miroirs", le "Cabinet des curiosités", le "Planétarium", et la "Salle des Blasons".

La suite Planétarium, dans le nouveau Logis de Lescure.
La suite Planétarium, dans le nouveau Logis de Lescure.
© Puy du Fou
© Puy du Fou


Une attention toute particulière a été portée à l'architecture d'intérieure avec un souci du détail authentique (environ 80% de la décoration est chinée). Ainsi miroirs d'époque et exemplaires uniques tiennent bonne place dans " La Salle des Miroirs " ; un énorme globe traverse les deux niveaux de la suite "Le Planétarium" ; "Le Cabinet de Curiosité" transporte le visiteur dans une ambiance baroque de zoologie et de voyages; enfin, c'est au plafond que figure l'arbre généalogique de Lescure dans "La salle des blasons". D'une surface totale de 300 m², chaque suite pouvant accueillir de 4 à 6 personnes dispose d'une terrasse privative et offre la possibilité de se restaurer dans le salon, à tout moment.

De capacité plus modeste, le Logis de Lescure vient compléter l'offre hôtelière de la Villa Gallo-Romaine ouverte en 2007. (voir notre article). De plus, en 2010, le Puy du Fou ouvrira un nouvel hôtel de 500 chambres : la Cité de Clovis.

Le Puy du Fou désormais à 2h30 de Paris.

Déjà facilement accessible par autoroute, le Puy du Fou apporte une nouvelle solution simple pour passer un week-end au Puy du Fou. Une navette entre la gare d'Angers et le Puy du Fou est désormais disponible sur réservation. Grâce à ce nouveau service clef en main, 2h30 seulement sépare Paris du Puy du Fou. Avec le développement des hôtels et des nouveaux services pratiques, le Puy du Fou devient plus que jamais une destination de courts séjours familiale et originale.

Site officiel du parc : www.puydufou.com

Warning: closedir() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/panda/parkothek/nv/article-lire.php on line 484
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2017
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions légales