Décryptez l'actualité du monde de l'amusement.

Les Robocoasters tendent les bras à Harry Potter.

par Simon Bourlet

NOUVEAUTÉ

Mercredi 30 janvier 2008 - 10:32


ThèmesTags

ThèmesTags Parcs d'attractions - Licences

A lire sur le même sujet
> Coup de baguette magique à Islands of Adventure.
Nous vous en parlions il y a quelques mois. Le magicien Harry Potter aura son royaume dans le parc américain Universal's Islands of Adventure à Orlando en Floride, dès 2009. Au menu, de nouvelles animations, dont une nouvelle attraction unique au monde autour de laquelle plânent de nombreuses hypothèses. Nous sommes en mesure de vous révéler quelques éléments d'informations supplémentaires à ce sujet.

Les bras m'en tombent.

La rumeur persistait : la nouvelle attraction contiendrait des Robocoasters d'un nouveau genre. Les Robocoasters sont des bras mécaniques au bout desquels prennent place des passagers qui se trouvent « manipuler » par ces drôles de machines.

Cette technologie robotique a été développée par l'industriel allemand Kuka, un des leaders de la fabrication de bras-robots pour les chaînes de montages automobile. Les Robocoasters ont fait leur apparition en Europe, à Legoland Billund au Danemark en 2003. Plus récemment en France, le Futuroscope en a acheté 10 en 2006. D'un coût unitaire de 300.000 Euros, chaque robot impressionne tant par ses sensations que par son aspect spectaculaire.

En 2006, il se murmure que Universal et Disney se disputent le contrat d'exclusivité de telles attractions montées sur rails, pour les installer dans leurs parcs respectifs. Universal l'aurait finalement remporté...

Et la rumeur devient réalité.

Il y a des endroits où il faut être au bon moment... Le salon international de l'IAAPA sous le soleil de Floride est une véritable messe mondiale des parcs de loisirs et du divertissement. Les constructeurs d'attractions rivalisent d'imagination et exposent leurs dernières nouveautés. Dans des coulisses soigneusement aménagées -ou plus rarement face aux médias spécialisés- se négocient ou se signent parfois des contrats de plusieurs millions d'euros entre les constructeurs et les parcs de loisirs. Plus de 1 100 exposants étaient présents en novembre dernier, et plus de 27.000 visiteurs ont arpenté les allées du salon en 4 jours.

C'est dans ce contexte remuant qu'il nous a été confirmé que Universal investirait bien dans des Robocoasters, mais dans leur version dite « dark-ride ». En d'autres termes, chaque bras se déplacera le long d'une piste aménagée dans un bâtiment couvert, truffé de scènes animées d'effets spéciaux aux couleurs d'Harry Potter.

Chaque bras sera constitué de 4 axes de rotation (contre 6 pour les modèles fixes actuellement développés) autorisant des mouvements jusque-là inédits pour un dark-ride. Et parce que plus léger, un bras pourra transporter 4 passagers. Le chargement des passagers s'effectuera tangent au quai (sièges orientés face au quai), permettant d'accélérer les procédures d'embarquement et d'améliorer l'accès aux personnes à mobilité réduite. Toujours selon nos informations, c'est au total plus de 50 Robocoasters montés sur plaque automotrice qui se déplaceront simultanément le long d'un parcours. Un débit très important de 2 000 personnes par heure est théoriquement possible avec de telles configurations.

Exemple d'application Robocoasters G2
Exemple d'application Robocoasters G2
© Dynamics Structures - Robocoasters - 2008
© Dynamics Structures - Robocoasters - 2008
Exemple d'application Robocoasters G2
Exemple d'application Robocoasters G2
© Dynamics Structures - Robocoasters - 2008
© Dynamics Structures - Robocoasters - 2008


Le parc Universal Islands of Adventure possède déjà un dark-ride reconnu comme étant une des meilleures attractions au monde. The Amazing Adventures of Spiderman, aux couleurs du célèbre homme-araignée, est un mélange de cinéma 3D et de simulateurs évoluant dans des décors bien réels. A n'en pas douter, Universal risque de poser une nouvelle pierre dans l'Histoire des parcs de loisirs en repoussant un peu plus l'utilisation de technologies de pointe au service du divertissement.

Qui fabrique ?

Cette nouvelle génération de Robocoaster, baptisée Robocoaster G2, est le fruit d'une collaboration entre l'allemand Kuka, et l'industriel canadien AMEC Dynamic Structures, filiale de la société AMEC Ltd. basée à Londres. Spécialisée dans les projets d'ingénierie complexe, AMEC Ltd. emploie aujourd'hui plus de 20.000 personnes dans le monde à travers ses filiales et ses bureaux régionaux.

©


C'est à la suite d'un partenariat conclu entre Kuka et AMEC au cours de l'année 2004, qu'est présenté le premier Robocoaster monté sur rail lors du salon international IAAPA d'Orlando en Floride. En avril 2007, la filiale canadienne AMEC Dynamic Structures est rachetée par la société Empire Industries Ltd.. Créée en juillet 2006 et côtée en bourse, Empire Industries Ltd. est spécialisée dans les services liés à la construction et à la fabrication de structures métalliques. Dynamic Structures devient alors Empire Industries Dynamic Structures.

Dynamic Structures existe depuis 1929. En plus de développer des systèmes mécaniques pour les ponts et l'astronomie, Dynamic Structures a été impliqué ces dernières années dans la réalisation de nombreuses attractions à succès dans les parcs Universal et Disney.

La société KUKA Roboter GmbH, dont le siège est situé à Augsbourg en Allemagne, appartient au groupe allemand IWKA AG (Karlsruhe). Elle est considérée comme fournisseur leader de robots industriels sur le plan international. Les compétences-clés de l'entreprise regroupent le développement et la production ainsi que la commercialisation de robots industriels, de commandes, de logiciels et d'unités linéaires.

L'entreprise est leader en Allemagne et en Europe et se positionne à la troisième place sur le plan international. Le KUKA Robot Group emploie environ 2 000 personnes dans le monde entier. Le siège d'Augsbourg du KUKA Robot Group en Allemagne ainsi que les succursales et filiales allemandes regroupent 1 100 employés. En 2004, un chiffre d'affaires de 425 millions d'euros a été atteint. L'entreprise est présente en Europe, en Amérique, en Afrique, en Asie avec plus de 25 filiales.

L'expérience des Robocoasters G2 sera accessible à tous les apprentis-sorciers en 2009, ou au plus tard en 2010.

Liens à visiter

Site officiel Dynamic Structures
Site officiel Empire Industries Ltd.
Site officiel Robocoasters
-- annonce --
ParkOtheK © 2002-2017
Site indépendant. Enregistrement CNIL n° 1037474. Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou totale du contenu est interdite.

Annonceur | Espace Membre | Flux RSS | Nous contacter

Foire aux questions | Qui sommes nous ?

Conditions d'utilisation | Mentions lègales